La surveillance post-opératoire

Suites immédiates de la chirurgie :

Comme après toute intervention chirurgicale, la cicatrice peut être douloureuse.
Un traitement antalgique (anti-douleur) est systématiquement prescrit.

Des hématomes ou des infections peuvent apparaître au niveau des cicatrices.

Au niveau de la cicatrice, ce sont des hématomes (poche de sang) ou d’un lymphocèle (poche de lymphe) qui sont les complications les plus fréquentes. C’est pour prévenir ces apparitions d’hématomes et d’infections que des redons (drains) sont posés au niveau des cicatrices à la fin de l’intervention et retirés au bout de 2 à 3 jours.

En cas d’hématome plus important, un drainage chirurgical peut être envisagé. Cette éventualité est rare.

Les effets secondaires peuvent apparaître immédiatement après l’intervention ou plus tardivement. Les réactions locales liées à la cicatrisation peuvent parfois durer plusieurs mois (3 à 12 mois).

Dans le cas d’une chirurgie du rectum : Troubles de l’érection: impuissance.
Les nerfs érecteurs passent à proximité du rectum. L’intervention ne peut pas éviter la section de ces nerfs et l’impuissance définitive secondaire est fréquente.

Pendant quelques semaines, le transit peut être perturbé et il est conseillé de suivre quelques règles diététiques.

Aliments conseillés :

  • Parmi les produits laitiers, sont conseillés : Lait écrémé ou ½ écrémé, fromage blanc, yaourts, petits suisses, fromages à pâte cuite ou pressée
  • Les viandes rôties, grillées ou en papillote sont conseillées. Vous pouvez les assaisonner lors de la cuisson avec du sel, des aromates doux, du thym et du laurier
  • Les poissons grillés, au court bouillon ou en papillote sont autorisés. Comme les viandes, vous pouvez les assaisonner avec du sel, des aromates doux, du thym et du laurier
  • Mangez des oeufs durs, en cocotte, cuits au plat ou en omelette, à la poële sans matières grasses. Vous pouvez y ajouter thym, laurier, sel et aromates doux.
  • Consommez des légumes cuits ( bien cuits à l’eau ou à la vapeur) : légumes verts tendres, pommes de terre, jeunes carottes, haricots verts, courgettes, tomates épluchées et épépinées, pointes d’asperges, endives cuites. Vous pouvez les préparer avec des corps gras crus (huile, margarine, beurre, crême fraîche).
  • Les fruits cuits et épluchés sont à conseiller/ type pommes, poires, pêches, abricots en compote ou au sirop. Si vous le préférez, ajoutez du sucre.
  • Parmi les céréales et produits dérivés, vous pouvez consommer Pâtes, riz, semoule, tapioca, pain grillé, biscottes (avec sel, aromates doux ou corps gras crus).
  • Parmi les produits sucrés : Bonbons acidulés, à la menthe, aux fruits, pâtes de fruits, chocolat noir, ou en poudre, gâteaux secs pâtisseries telles que génoise, meringue, gâteau roulé à la gelée de fruits, marbré, chouquettes, langues de chat.
  • Les boissons conseillés : Tisanes, eau plate, thé léger, vin en petite quantité, et au cours des repas, jus de fruit frais et passés, ou en commerce. Vous pouvez ajouter du sucre à votre convenance.

Aliments Interdits :

  • Parmi les produits laitiers : Fromages fermentésFromages aux herbes.
  • Les viandes faisandées, le gibier, les volailles grasses (oie, canard) sont interdits.
  • Pas de poissons fumés, salés, de sardines, maquereaux, harengs, anguilles.
  • Parmi les légumes interdits : Evitez tous les légumes crus, en particulier et dans un premier temps, les épinards, les blancs de poireaux, maïs, aubergines, artichauts, petits pois, céleri, choux, champignons, concombres, navets, cresson, poivrons, piments, radis, salsifis, fenouil, ail oignon, légumes secs.
  • De même, ne consommez pas de légumes crus, secs.
  • Pain complet ou pain au son sont à proscrire
  • ne buvez pas de boissons gazeuses.

Une accélération du transit(diarrhées) peut apparaître dans les jours qui suivent la résection colique, il est important dans ce cas de bien suivre ces quelques conseils diététiques suivants :

Aliments recommandés en cas de diarrhées :

  • Légumes : carottes, féculents
  • Fruits : Bananes
  • Laitages : Fromages à pâte cuite ou à tartiner
  • Pains : pain rassis ou biscottes
  • Autres aliments : Semoule, farine, chocolat
  • Boissons : Bouillons, eaux minérales, toutes boisson riches en sels minéraux.

Aliments déconseillés en cas de diarrhées :

  • Légumes : Tous les légumes verts crus ou cuits, toutes les crudités.
  • Fruits : Tous les fruits frais et les jus de fruits
  • Laitages : Tous
  • Pains : Pain complet
  • Autres aliments : épices, friture, plats en sauce
  • Boissons : Café ou thé fort.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *