Traitement du cancer du colon

Traitement médical :

Le traitement premier du cancer du côlon est d’enlever chirurgicalement tout ou partie de votre côlon. Les polypes suggestifs, si peu nombreux, peuvent être supprimés pendant la coloscopie.

La chimiothérapie : après une chirurgie elle permet de prolonger l’espérance de vie des personnes dont le cancer s’est propagé aux ganglions lymphatiques voisins.

La radiothérapie : après la chirurgie ne peut pas aider les personnes atteintes d’un cancer du côlon, mais elle peut prolonger la survie des personnes atteintes de cancer du rectum.

Si elle est pratiquée avant l’intervention chirurgicale, la radiothérapie peut réduire la taille de la tumeur. Cela augmente les chances que la tumeur soit supprimée avec succès.

Radiation : avant le recours à la chirurgie, cette technique semble également réduire le risque de réapparition du cancer après son traitement.

La chirurgie :

La chirurgie est la pierre angulaire du traitement du cancer du côlon.

Les personnes atteinte d’un cancer du colon se verront enlever une partie ou l’ensemble du côlon. Ceci dépend de l’emplacement et des caractéristiques particulières de la tumeur. Dans certains cas, seul un polype est cancéreux, et seul son enlèvement est nécessaire.

La chirurgie peut également être réalisée afin de soulager certains symptômes lorsque le cancer a provoqué une occlusion intestinale.

Parfois, une tumeur colorectale ne peut être enlevée chirurgicalement que par la création d’une colostomie permanente. C’est une petite ouverture dans le ventre qui est rattachée à ce qui restera du colon après l’intervention chirurgicale. Il servira à évacuer les matières fécales du corps au lieu de passer l’anus. Un petit appareil ou un sac sera fixé autour de l’ouverture pour la collecte des matières fécales. Le sac est changé régulièrement pour éviter l’irritation de la peau et les mauvaises odeurs.

Le chirurgien va tenter de préserver le rectum et l’anus autant que possible. Plusieurs interventions chirurgicales ont été développées afin de préserver l’évacuation des matières fécales par l’anus autant que possible.

Avoir besoin d’une colostomie dépend des circonstances individuelles.

En général, les tumeurs sur le côté droit ou gauche du côlon au dessus du niveau du rectum ne nécessitent pas une colostomie.

Les tumeurs du rectum peuvent exiger l’enlèvement du rectum et du sphincter anal et la construction d’une colostomie permanente afin de détourner l’intestin.

En savoir plus sur la chirurgie

Suivi :

Une fois votre cancer du côlon enlevée, vous recevez tout autre traitement recommandé par votre équipe de soins, vous verrez votre gastroentérologue ou un spécialiste du cancer (oncologue) régulièrement pour des visites de suivi. Ces visites permettront à de voir si le cancer s’est propagé et à détecter d’éventuels cancers nouvellement formé.

Ces visites de suivi devraient inclure, au minimum, les éléments suivants:

  • une coloscopie dans les 3 mois suivant votre chirurgie
  • une coloscopie 1 an après la chirurgie et tous les 3 ans après.
  • un test de occulte (cachée) de sang dans vos selles tous les deux ans, suivi par coloscopie si le résultat du test est positif

Un outil de dépistage et de mesure de l’antigène carcino-embryonnaire (CEA) pour tester la récidive du cancer après une chirurgie du cancer. Le CEA est une protéine normalement trouvé en quantités infimes dans votre circulation sanguine, mais est présent dans des quantités accrues chez les personnes atteintes du cancer du côlon. Il est considéré comme un marqueur tumoral. Le niveau du CEA dans le sang doit être mesurée avant la chirurgie du cancer du côlon et ensuite à des intervalles de 2-3 mois. L’augmentation des niveaux de CEA peut indiquer que le cancer du côlon est revenue et que vous devriez demander une évaluation plus poussée.
Une fois que vous avez eu plusieurs tests sanguins avec des résultats négatifs, vous n’avez probablement pas besoin de continuer les tests pour une durée indéterminée.

Plus d’informations sur la surveillance post-opératoire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *