Lorsque s’alimenter devient un défi

Est-ce que le fait d’être atteint de cancer signifie que j’aurai des problèmes d’alimentation?

Les traitements contre le cancer ou le stress engendré par le fait d’être atteint de la maladie peuvent entraîner divers problèmes d’alimentation. Plusieurs personnes connaissent de tels problèmes alors que d’autres n’en sont pas affectées ; chacun réagit donc différemment aux différents traitements contre le cancer. Demandez à votre médecin quels sont les effets possibles du traitement sur votre organisme. Ensuite, si jamais vous alimenter devient un problème, essayez de suivre les conseils présentés dans cette section.

Apprendre à vivre avec des problèmes d’alimentation est un défi considérable en même temps qu’une question d’ordre très personnel. Les solutions aux problèmes d’alimentation varient tout autant que les problèmes eux-mêmes. Ce n’est peut-être qu’après plusieurs essais et erreurs que vous arriverez à trouver ce qui vous convient le mieux; persévérez jusqu’à ce que vous ayez trouvé une solution à votre problème. D’autres personnes atteintes de cancer ont déjà suivi les conseils présentés dans cette section, avec succès. Si vous avez des questions après avoir lu cette section, nous vous conseillons de communiquer avec un spécialiste en diététique (voir Comment joindre un spécialiste en diététique).

Je suis déjà une diète spéciale. Que dois-je faire si j’ai des problèmes d’alimentation?

Voici une excellente occasion de parler de vos besoins alimentaires particuliers. Nous vous suggérons de discuter avec votre diététiste ou votre médecin des effets de votre traitement sur vos habitudes alimentaires. Si vos problèmes d’alimentation sont causés par votre cancer, leurs conseils vous aideront à concilier ces nouvelles réalités avec vos préoccupations habituelles.

N’oubliez pas de boire beaucoup de liquide!

Les liquides constituent une part importante de votre alimentation. Si vous avez un problème d’alimentation, assurez-vous de boire au moins 8 à 10 verres de liquide chaque jour (un verre = 250 ml ou 8 onces). Vous donnerez ainsi à votre corps tout le liquide nécessaire, tout en prévenant les problèmes de déshydratation.
L’eau, le jus, le lait, la crème glacée, les gelées, les sucettes glacées (‘ popsicle ‘) et les soupes fournissent tout le liquide dont vous avez besoin.

La perte d’appétit

Je n’ai pas envie de manger beaucoup. Que puis-je faire?

La perte d’appétit est l’un des désagréments les plus fréquemment éprouvés par les personnes atteintes de cancer. Celles-ci peuvent perdre l’appétit à cause des effets du traitement ou parce qu’elles sont bouleversées ou découragées d’être atteintes de cancer. Il n’existe malheureusement pas de réponse simple à ce problème. Essayez chacune des suggestions suivantes jusqu’à ce que vous trouviez celles qui vous conviennent le mieux.

  • Mangez plus lorsque vous vous sentez davantage en appétit
  • Prenez de petites portions; vous aurez ainsi la satisfaction de pouvoir terminer votre repas. De toute façon, vous pouvez toujours vous servir une seconde fois!
  • Remplacez les trois repas principaux de la journée par plusieurs collations et repas légers.
  • Ayez des collations ‘ prêtes à manger ‘ pour grignoter (par exemple : biscottes et fromage, oeufs durs, crème-dessert en conserve, crème glacée, yogourt, tablettes granola, muffins et mélanges de graines et de noix).
  • Choisissez les plats dont vous raffolez.
  • Mangez dans un environnement plaisant afin de rendre votre repas plus agréable. Partagez vos repas avec votre famille ou vos amis, ou allez au restaurant pour varier le quotidi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *