Les irritations de la bouche et de la gorge

Comment puis-je composer avec les problèmes d’irritation de la bouche et de la gorge?

L’irritation au niveau de la bouche ou de la gorge peut être causée par les traitements de radiothérapie et de chimiothérapie, par certains médicaments ou encore par diverses infections. Il sera plus facile de vous alimenter si vous accordez certains soins à votre bouche et si vous choisissez minutieusement vos aliments. Voici quelques conseils qui vous aideront à mieux vous alimenter.

  • Faites part à votre médecin de tous vos problèmes d’irritation. Le médecin ou l’infirmière seront alors en mesure de vous conseiller sur les soins de la bouche et les médicaments qui vous aideront à soulager cette irritation.
  • Pour bien nettoyer et rafraîchir votre bouche, rincez-la plusieurs fois par jour avec un mélange de bicarbonate de sodium et d’eau (voir la recette ci-dessous).
  • Buvez au moins 8 à 10 verres de liquide chaque jour pour éviter les problèmes de déshydratation.
  • Chaque bouchée compte! Choisissez des boissons et des aliments riches en protéines et en calories.
  • Mangez et buvez souvent durant la journée ; essayez de manger un peu toutes les deux heures et sirotez des boissons tout au long de la journée.
  • Choisissez les aliments que vous avez le plus de facilité à mastiquer et à avaler. Si vous avez de la difficulté à mastiquer, commencez avec des liquides riches en calories et introduisez graduellement des aliments solides, au fur et à mesure que vous vous en sentez capable. Consultez le tableau suivant pour trouver de nouvelles idées d’aliments tendres.

Rince-bouche au bicarbonate de sodium et à l’eau :

Prendre :

  • 5 ml bicarbonate de sodium (1 c. à thé)
  • 500 ml eau (2 tasses)

Bien mêler le bicarbonate de sodium et l’eau.

S'alimenter malgré les irritations de la bouche et de la gorge

Pour remplacer ces aliments difficiles à mastiquer ou à avaler...Essayez plutôt ces aliments...
Aliments durs ou croquants : céréales sèches, rôties ou pain secs, maïs soufflé, noix, riz nature, aliments frits (avec pâte ou chapelure), légumes crus et fruits fermes

  • céréales cuites ou sèches trempées dans du lait

  • crêpes, pain doré, plats de pâtes

  • aliments cuits ou mijotés dans une sauce ou un bouillon

  • légumes bien cuits, en purée ou tranchés (ex. : pommes de terre, carottes, courges, haricots verts)

  • fruits tendres, en purée ou tranchés (ex. : pêches, poires ou salade de fruits en conserve, bananes)

  • aliments pour bébés (ex. : fruits et légumes)

  • légumes additionnés de beurre, de margarine ou en sauce

Aliments secs :

  • viande, poulet ou poisson grillés ou frits

  • biscuits, craquelins, pain et brioches

  • gâteaux secs


  • aliments cuits ou mijotés dans un bouillon (ex. : ragoûts avec viande hachée ou émincée, soupes consistantes)

  • plats légers (ex. : macaroni au fromage, plats aux oeufs)

  • viande hachée, émincée ou passée au mélangeur

  • viandes en sauce ou au jus, ou soupes

  • aliments pour bébés (ex. : viandes)

  • biscuits trempés dans du lait ou autre

  • craquelins ou pain trempés dans la soupe

  • beurre, margarine, mayonnaise ou vinaigrette ajoutés aux aliments pour les humecter

  • crème nature ou crème anglaise sur les gâteaux

  • crèmes-dessert, gelées, flans

Boissons : bière, vin, spiritueux

  • lait, laits frappés et suppléments alimentaires

  • jus (sauf orange , raisin et limonade), nectars de fruits

  • boissons gazeuses ' éventées ' et bières sans alcool

  • ajoutez de l'eau ou du lait à vos boissons si vous les trouvez trop fortes

Aliments aigres ou acides :

  • aliments contenant des agrumes comme les oranges, les pamplemousses et les citrons

  • aliments à base de tomates (ex. : jus et sauces)


  • pêches, poires et salade de fruits en conserve, compote de pommes, boissons à saveur de fruits (ex. : ' Koolaid ') ou nectars

  • sauces à base de lait, de crème ou de fromage ') ou nectars

Aliments trop chauds ou trop froids :

  • boissons très chaudes (café, thé) ou soupes

  • boissons ou aliments très froids (ex. : sucettes glacées, crème glacée)


  • boissons ou soupes tièdes (laissez refroidir les aliments trop chauds à la température qui vous convient)

  • crème-dessert, lait frappé ou crème glacée fondue

Aliments très assaisonnés :

  • plats assaisonnés de poivre, de cari ou de chili, ou aliments à grignoter salés

assaisonnements à l'ail, à l'oignon ou aux fines herbes; sauces à la crème ou au fromage

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *