Sigmoïdoscopie

Le point sur la sigmoïdoscopie :

Information de base sur la sigmoïdoscopie

La sigmoïdoscopie flexible (à sonde souple) est un examen par lequel le médecin visualise la paroi du rectum et d’une partie du côlon, appelé aussi gros intestin. L’examen se fait dans un bureau de médecin, une clinique ou un hôpital et consiste à introduire une sonde souple, de la grosseur d’un doigt, dans l’anus pour la faire pénétrer lentement dans le rectum et dans la partie inférieure du côlon. Le médecin examine un segment de la partie désirée au moyen de l’oculaire placé sur un bout de la sonde. Certaines sondes projettent une image de l’intérieur de l’intestin sur un écran de télé.

Comment se préparer avant l’examen

Il est important que votre côlon soit complètement propre et des instructions vous seront remises avant l’examen par un fournisseur de soins de santé. On demande habituellement de faire 2 lavements et de prendre des laxatifs tout en modifiant votre régime alimentaire. Pour que l’examen réussisse, vous devez suivre à la lettre les instructions sur le nettoyage du rectum et du côlon.

Si des polypes, lésions anormales présentes sur la paroi intestinale, sont détectés, ils seront enlevés par le médecin qui demandera une analyse de dépistage du cancer. La coloscopie (examen complet du côlon) est alors recommandée pour l’enlèvement de tous les polypes, petits ou gros, avant leur transformation en cancer.

Que se passe-t-il après l’examen?

Votre fournisseur de soins de santé vous expliquera les résultants à la fin de l’examen. Vous pourrez ressentir un ballonnement et de légères crampes à cause de l’air insufflé dans votre côlon au moment de l’examen. Ces troubles passagers disparaîtront avec le passage des gaz. Vous pourrez manger et reprendre vos activités normales une fois l’examen terminé.

Quelles sont les complications possibles?

Cet examen est sans danger à condition d’être pratiqué par un médecin spécialement formé à cette technique. Bien que les complications sérieuses soient rares, il est préférable d’en reconnaître les signes. Appelez immédiatement votre médecin en cas de douleurs violentes, de fièvre, de saignements rectaux abondants (dépassant un quart de tasse). Rappelez-vous que les saignements peuvent commencer quelques jours après l’enlèvement de polypes.

Sigmoïdoscopie, Cancer du Côlon

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *